L'APDA, depuis 1984

Une mission

L’Association des personnes avec une déficience de l’audition (APDA) est un organisme communautaire qui a pour mission de favoriser l’inclusion sociale des personnes vivant avec une déficience de l’audition en offrant des services d’aide et d’entraide, puis de défense de droits tout en sensibilisant et en conscientisant la population aux besoins de ces personnes et de leur réalité.

Une histoire

En 1984, après avoir étudié la possibilité de s'associer à un autre organisme du domaine de la surdité, cinq personnes devenues sourdes se sont réunies dans une résidence de Sainte-Foy afin de mettre sur pied le Regroupement des devenus sourds de la région de Québec (RDSRQ). Le premier local fût à la résidence de soeur Alma Brochu, puis ensuite, un local fût prêté sur la rue Saint-Olivier par l’Handi-A.

En 1985,le RDSRQ déménage à l’institut des Sourds de Charlesbourg et obtient une première subvention de 1000$ par l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ).

En 1986, le bulletin "Se comprendre" fait son envol avec sa première apparition. Il y a aussi une tentative de regroupement entre le RDSRQ et l’ADSQ (  Association des devenus sourds du Québec ). C'est également l'année où a eu lieu le premier Sommet sur la surdité auquel l'organisme s'est impliqué dans la préparation et la réalisation. Les recommandations formulées dans un document synthèse ont permis aux différents ministères et organismes gouvernementaux d'obtenir une meilleure analyse des besoins quotidiens vécus par les personnes devenues sourdes ou malentendantes.

En 1989, madame Marie-Blanche Paquet et  monsieur Denis Lafontaine du CLSC de la Guadeloupe prennent l'initiative de créer RDSRQ – Section Beauce afin d'étendre les possibilités de l'organisme. 

En 1996, RDSRQ devient l’AMQ ( Association des Malentendants Québécois ). Le ministre Jean Rochon donne 3000$ à l’association pour faire l’acquisition d’un parc informatique. 

En 2002, l'AMQ déménage ses bureaux sur le boulevard Henri-Bourassa. Puis, l'année suivante (2003), l'organisme organise une exposition-bénéfice « Entends-tu ce que je vois ? » qui fût un grand succès et qui a permis à l'organisme de se faire connaître davantage.

En 2005, l'AMQ poursuit son chemin en déménageant Carrefour communautaire de Charlesbourg. 

L'organisme fait ensuite face à plusieurs défis. Toutefois, le travail acharné des gens impliqués dans la cause depuis ses débuts fait en sorte que l'AMQ continue d'exister.

En 2010, l'AMQ met en place le groupe Ménière. 

Puis, en 2012, l'organisme change de nom pour l’APDA (Association des malentendants québécois / Association des personnes avec une déficience de l’audition). Ce changement de nom vient refléter l’évolution des services de l'organisme. L'APDA est, en effet, la seule association de la province à avoir ouvert un groupe spécifique aux personnes atteintes de la maladie de Ménière. Ce groupe était un ajout naturel à l'offre de services puisqu’il répond exactement à la mission. Ajoutons à cela que l'Association s’adresse aux familles et est aussi ouverte à l’ensemble de la population ayant un intérêt pour la déficience de l’audition. Ainsi, l'organisme gagne de plus en plus en visibilité et intervient dans des dossiers importants tel que le dossier judiciaire de Robert Delarosbil qui a livré la bataille de sa vie pour garder son chien d’assistance dans sa copropriété de Québec. 

En décembre 2013, le bulletin se transforme davantage en magazine en changeant de look. Le site internet www.apda.ca est également créé. Des projets tels que l'Accompagnement et soutien à la communication » financé par Saison Nouvelle et l'évènement « Sérénades gourmandes » prennent ensuite forme en 2016 et permettent à l'APDA de se faire connaître autrement.

Persévérante dans sa mission, l'APDA prend de l'ampleur en 2018 avec deux nouveaux projets: « D’une oreille à l’autre » financé par Québec ami des ainés et « Où sortir sans limites » financé par l’Office des personnes handicapées du Québec. Ces deux projets permettent à nouveau de gagner en visibilité et crédibilité grâce à plusieurs mentions sur le Web, à la télévision ainsi que dans les journaux papiers.

En 2019, l'APDA déménage dans sa propre maison à Charlesbourg afin de poursuivre sa mission et, également, pour continuer de renforcer l'engagement de ses membres par la création d'un lieu chaleureux, rassembleur et familial. Après tout, c'est en grande partie, grâce à la contribution de ses membres que l'organisme demeure toujours aussi active.

L'Association des personnes avec une déficience de l'audition (APDA)

(418) 623-5080

 

Adresse postale :

7755 1re Ave, Québec, QC  G1H 2Y1

© 2018 Association des personnes avec une déficience de l'audition